Comment arrêter les caprices de mon bébé

Comment faire que mon bébé arrête ses caprices ?

On aimerait arrêter les caprices de notre bébé.
Lorsqu’il crie, se roule par terre ou fait une grosse colère après s’être vu refuser ce qu’il voulait, on appelle cela un caprice.

Mais qu’est-ce qu’un caprice ?

Le caprice est un concept un peu flou. Nous avons tendance à appeler caprice tous les comportements de nos enfants qui nous dérangent et que l’on ne comprend pas (ou que l’on ne cherche pas à comprendre)

Pourquoi un bébé se met dans tous ses états lorsque son papa refuse de lui donner son téléphone ? Est-ce que ce bébé teste son papa ? Est-ce qu’il essaie de le manipuler ? De “gagner” la bataille du téléphone ?
Et du coup faut-il le gronder pour qu’il arrête de faire des caprices ?

Ou, est-ce que les pleurs expriment sa frustration et son incapacité à “gérer” son émotion ? Et dans ce cas faut-il plutôt l’aider à retrouver son calme en l’apaisant ?

Creusons un peu pour comprendre les caprices de notre bébé et découvrir la meilleure méthode à adopter lorsqu’il en fait un pour le faire arrêter.

Note : Vous pouvez également découvrir ce que sont les caprices, comment y réagir et comment les stopper dans cette vidéo de 5 minutes.

Le podcast est également disponible 🙂

Qu’est-ce qu’un caprice ?

« Il n’existe pas de caprice. Il s’agit d’un langage, il y a un message à décoder. »

Isabelle Filliozat, Au cœur des émotions de l’enfant

Voilà qui est dit.

On a longtemps pensé que les caprices étaient des tentatives des enfants pour manipuler leur entourage.
Il n’en est rien.
Leur cerveau est encore trop immature. Ils n’en ont pas les capacités cérébrales.

Les comportements que l’on nomme caprice peuvent avoir plusieurs explications.
Il peut s’agir de frustration, d’un mal être ou d’insatisfaction.

Bébé pleure
Pourquoi ce bébé pleure-t-il ?

Ces comportements peuvent également être la façon dont nos enfants expriment un besoin.
Si votre enfant veut absolument mettre ses chaussettes bleues alors que vous aviez choisi les rouges. Il exprime son besoin de s’affirmer en tant que personne. Il a ses propres désirs et les exprime en s’opposant à vous.

S’il ne veut pas venir dîner alors que c’est “l’heure”, il manifeste peut-être son besoin de finir son activité avant de passer à autre chose.
Imaginez que vous soyez sur le point de découvrir le meurtrier du polar passionnant que vous lisez et que l’on vous appelle “C’est l’heure de manger, viens tout de suite !”
Vous essaierez sûrement de négocier “Attends, je termine !”. Ou au minimum vous seriez frustré et le feriez savoir “J’avais presque fini… T’aurais pu me laisser lire les 5 dernières pages quand même. T’es pas cool.”

Dans tous les cas, il y a une explication logique.

Il est bien facile de considérer que chaque réaction mystérieuse est un caprice !

Maria Montessori, L’enfant

En arrêtant d’appeler caprice tous les comportements que nous ne comprenons pas, nous apprendrons à mieux connaître notre enfant et à l’aider à exprimer ses émotions.

L’émotion cachée derrière le “caprice”

Quand notre bébé fait un “caprice”, plutôt que de crier ou de le punir, cherchons le besoin caché derrière cette crise.

Pour cela, ne jugeons pas hâtivement son comportement. Prenons du recul sur la situation et essayons de nous mettre à sa place.

Puis posons-nous ces quelques questions. Elles nous aideront à y voir plus clair pour décrypter ce qui a déclenché le “caprice”

Ai-je refusé quelque chose qui a créé de la frustration chez lui ?
S’est-il passé quelque chose pendant la journée qui ressort maintenant ?
Est-ce qu’il a besoin de s’affirmer ? De prendre de l’autonomie ?
L’ai-je coupé dans son activité ?

Les enfants peuvent éprouver de la colère, de la déception ou de la tristesse sans forcément savoir pourquoi. Ils seront donc bien incapables de verbaliser ce qu’ils ressentent.
Une fois que vous en êtes conscient et que vous avez pris du recul sur la situation, vous pouvez adopter une posture bienveillante et accompagner son émotion.

Parler à votre enfant

Avec les enfants plus âgés, il est possible de discuter pour découvrir la raison de sa crise.
Nous pouvons l’inviter à parler en utilisant des phrases comme 

Jouer avec un carton
Rejouer leur journée aide les enfants à exprimer ce qu’ils ressentent

“Tu as l’air d’avoir passé une mauvaise journée, tu veux m’en parler ?”
“J’ai l‘impression que tu es en colère car je veux que tu mettes ton manteau”
“Tu aurais voulu décider seul, c’est ça ?”

Et quand les enfants n’ont pas envie de parler, nous pouvons instaurer une communication par le jeu. Les jeunes enfants aiment revivre leur journée en jouant. À nous d’être attentif et d’écouter ce qu’ils nous y racontent.

Pour prendre mon exemple, dès que ma fille rentre à la maison, elle a besoin de jouer. Il suffit de s’intéresser à ses jeux pour savoir comment s’est passée sa journée. C’est notamment grâce à cela que nous avons compris qui sont ses copains et ses copines, que certains élèves turbulents dérangent la classe et qu’il ne vaut mieux pas parler trop fort à la cantine.

Arrêter les “caprices” de son bébé

Caprice. C’est ainsi que l’on nomme toutes les réactions dérangeantes de notre enfant sans réellement chercher à comprendre ce qui les a provoqué. Le pourquoi de ces attitudes.

En fait de “caprice”, il s’agit plus simplement de la manière dont les enfants expriment leur colère, leur frustration, leur mal être ou leurs besoins inassouvis.

Pour arrêter les caprices de notre bébé, nous devons d’abord les comprendre.
Pour quelle raison mon enfant agit-il de la sorte ?
Qu’est-ce qui a provoqué cette réaction si intense ?
Quel message essaie-t-il de me faire passer ?

Une fois que nous aurons trouvé la raison, nous pourrons accompagner l’émotion de notre enfant ou le laisser assouvir son besoin légitime.

Pourquoi est-ce si difficile ?

Se connecter à son enfant pour comprendre ses réaction demande du temps.
Et nos vies à 100 à l’heure nous empêchent bien souvent de le prendre.

Comprendre ses émotions demande aussi de faire preuve d’empathie.
Et nous sommes nombreux à en avoir manqué dans notre enfance.

Pourtant, si nous nous posions quelques minutes pour découvrir l’élément déclencheur des réactions dérangeantes de nos enfants, quel temps et quelle énergie nous gagnerions chaque jour !

Et notre relation et notre complicité en seraient renforcées.

Ce n’est pas facile mais ça en vaut la peine.

Rappelez vous que derrière chaque réaction inappropriée se cache un besoin non satisfait. Les caprices n’existent pas, ils ne sont que des comportement dont nous n’avons pas encore compris la signification.

À nous de la découvrir !

Si vous avez envie d’explorer plus de pistes pour diminuer les conflits et avoir une maison plus calme, je peux vous envoyer mon ebook “JE N’EN PEUX PLUS ! Sortir des conflits pour apaiser la vie à la maison”
Vous y trouverez plein de conseils utiles !
Pour le recevoir gratuitement c’est très simple. Il vous suffit de renseignez votre email et votre prénom ci-dessous 👇
Vous recevrez l’ebook directement dans votre boite mail !

> Continuer la lecture avec l’article Comment (vraiment) dompter CETTE colère, et se connecter à son enfant ?

Pour aller plus loin sur le sujet du comportement des jeunes enfants, je vous conseille la lecture du livre « J’ai tout essayé ! » (Isabelle Filliozat, lire mon avis)

Livre "J'ai tout essayé !"

6 comments

  • Houda

    Merci pour vos conseilles mais reste une question après avoir mis le point sur le prob ou la cause il ne ya pas tjrs de solution tu c com par exemple laisser moi jeter vos téléphone par la fenêtre ou je cris!!

    • Antoine

      Vouloir jeter le téléphone par la fenêtre n’est pas un besoin inassouvi de votre enfant. Cela cache autre chose.
      Ne le laissez bien sûr pas faire puis accompagnez les émotions qui vont surgir (colère par exemple) Dans cet article je décris comment faire

  • Marie-georges

    Bonjour,
    Je viens de lire l’ebook « Je n’en peux plus ! » Très instructif !!
    Mais une question : mon fils âgé de 2 ans et demi faisant beaucoup de crise de rage, je cherche encore le sens caché…y en a t il toujours un?

    • Antoine

      Bonjour,

      merci pour votre commentaire sur l’ebook 🙂
      Oui il y a toujours une explication a une crise de rage.
      Elles peuvent venir d’un trop plein d’émotions, du fait que votre fils ait été séparé de vous pendant longtemps (pour lui), qu’il soit stressé ou vive mal une situation…
      Dans tous les cas, cela reflète un mal être qu’il est bon d’accompagner.

      Ce n’est pas toujours facile. Le fait d’être avec votre enfant et de mettre des mots sur ses émotions est déjà super !

  • Emilia

    Merci pour tout ces bons conseils, toutes ces informations, qui nous aident, m’aide beaucoup en tant que maman de mon premier enfant, qui doit faire face aux jugements des autres, et doutes des fois du bon sens de mon education. Vous m’aidez me rassurez, merci encore pour ce merveilleux geste, et partage. Bien à vous, avec plein d’amour.

    • Antoine

      Merci Emilia pour votre commentaire très touchant
      Nous écrivons ce blog pour essayer d’aider des gens comme nous qui découvre la parentalité positive et si nous y arrivons un peu nous en sommes ravis 🙂
      Très belle journée à vous

Laisser un commentaire