Apaiser et calmer un enfant en crise

Calmer un enfant en pleine crise n’est pas une mince affaire !
Lorsque notre enfant hurle, tape, se roule par terre et se débat dans tous les sens, il est entrain de faire une crise de rage.

Vous avez l’impression que quoi que vous fassiez la situation empire ?
Vous vous trouvez démuni face à ces crises qui vous dépassent ?
Vous vous demandez comment aider et calmer votre enfant lorsqu’il est en pleine crise ?

C’est exactement ce que je vous vous aider à faire dans cet article 😉

Note : Vous préférez les vidéos au texte ?
Pour vous, j’ai réalisé une courte vidéo qui explique comment calmer et apaiser votre enfant en crise :

Pourquoi les enfants font des crises ?

Après tout on est en drot de se demander POURQUOI les enfants piquent régulièrement des crises. Nous les adultes nous n’en faisons plus. Enfin je ne crois pas !

Pour expliquer la source des crises des enfants, on va rentrer un peu dans le détail du cerveau humain. Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous assommer de termes techniques 😜

Un cerveau pas mature

La raison de ces crises de rage provient du fait que le cerveau des enfants n’est pas mature. À la naissance – et même pendant toute l’enfance – le cerveau n’est pas encore totalement développé.
Oui, car le cerveau de tout être humain n’est complètement développé qu’entre 20 et 25 ans ! Avant il continue de se former.

Ça peut paraître dingue et pourtant c’est la réalité.
Avant 25 ans notre cerveau n’est pas complètement “terminé”.

Les 3 cerveaux humains

Tout être humain a 3 cerveaux (ou 3 parties dans le cerveau)

Schéma des 3 cerveaux (reptilien, limbique, néo-cortex)
Les 3 parties du cerveau humain

> le cerveau reptilien (aussi appelé cerveau archaïque)
> le cerveau limbique (ou système limbique)
> le néo-cortex

Chaque “cerveau” a des fonctions distinctes.
Par exemple, le cerveau reptilien est en charge des comportements primitifs : régulation des fonctions vitales (respiration, rythme cardiaque…), besoins naturels (boire, manger…), comportements primitifs (instinct de survie…)

Le système limbique gère la mémorisation et nos émotions.

Le néo-cortex se charge de la logique, du raisonnement, du langage et de beaucoup d’autres fonctions ! Il a une capacité d’apprentissage illimité.

Chez les enfants, le système limbique (le cerveau émotionnel) est plus développé que le néo-cortex (le cerveau du raisonnement et de la logique)
Il est donc logique qu’un enfant en pleine crise soit incapable de se raisonner et de se calmer seul. Il est débordé par ses émotions. Comme son cerveau logique n’est pas encore assez développé, il ne peut pas l’aider à se raisonner.

Un enfant ne peut pas se dire « Attends, je vais un peu trop loin, je crois que je vais me calmer parce que ça ne va pas plaire à papa et maman »
C’est IMPOSSIBLE. Son cerveau n’est pas assez mature pour cela.

Lorsqu’un enfant pique une crise, il est dans l’émotion, il n’est plus du tout dans la logique.

Comment calmer son enfant en pleine crise

Maintenant que vous savez pourquoi votre enfant fait des crises, comment on fait pour le calmer lorsqu’il se roule par terre de rage ?

1/ Rester calme

Cela passe en premier par rester calme 🙂
Logique. Si vous êtes énervé et lui criez dessus ça ne va pas du tout l’aider.
Donc, prenez une grande inspiration, remplissez votre réservoir affectif et calmez-vous.

Lorsque votre enfant est en pleine crise de rage, son cerveau émotionnel a pris le contrôle. Le cerveau rationnel est complètement ignoré. Il est inutile de lui parler pour lui dire « Calme toi. Respire ». Votre enfant n’est plus du tout dans la logique et dans le raisonnement. Il est incapable d’écouter.

2/ Le prendre dans les bras

Papa fait un câlin à son enfant pour la calmer
Faire un câlin à votre enfant l’aidera à se calmer

Une fois que vous êtes calme et en condition pour apaiser et calmer votre enfant, mettez-vous à sa hauteur, regardez-le dans les yeux (si c’est possible) et établissez un contact physique.
Le mieux est de prendre votre enfant dans les bras. Mais parfois les enfants se débattent tellement que c’est impossible. Dans ces cas, touchez-lui la jambe, le bras ou le dos pour lui indiquer que vous êtes là pour lui.

En serrant votre enfant dans vos bras et en lui communiquant votre amour vous lui faites ressentir que vous l’aimez quoi qu’il arrive.

Le fait de le toucher ou de lui faire un câlin va également sécréter de l’ocytocine, l’hormone de l’amour. Un câlin permet de s’apaiser et de se calmer !

Lorsqu’il est en crise, votre enfant est en stress; il a besoin de vous. Même si vous avez VRAIMENT envie de lui hurler dessus car il vous énerve, abstenez-vous. À ce moment votre enfant a besoin d’une seule chose : votre amour.
Je sais que c’est vraiment très difficile, c’est pour ça que vous devez être au top de votre forme ! Et pour cela, votre réservoir affectif a besoin d’être rempli – ma vidéo vous aidera à savoir comment remplir votre réservoir affectif 😉

3/ Nommer ses émotions

Une fois que votre enfant en crise commence à se calmer, qu’il hurle moins, qu’il se débat moins, parlez-lui doucement. Rassurez-le. Et mettez des mots sur ce qu’il ressent. Mettez des mots sur ses émotions, sur ce qui est entrain de se passer dans son corps.

Vous pouvez dire « Je vois que tu es très triste parce que demain l’école reprend et que tu n’as pas envie d’aller à l’école. Tu aimerais bien rester à la maison » ou « Je vois que tu es épuisé. C’est la fin de journée et tu es extrêmement fatigué, tu n’arrives plus à contrôler ton corps tellement tu es fatigué. »

Les mots que vous allez poser sur ses émotions vont avoir deux effets.

1/ Ils vont lui permettre de se sentir compris.
Il n’est pas capricieux ou colérique. Non. C’est un petit enfant complètement normal qui pique par des crises parce que son cerveau n’est pas totalement mature. Il est débordé par ses émotions et ne peut pas les contrôler.

Vous pouvez aussi partager une anecdote avec lui : « Tu sais, moi aussi quand j’étais petit j’avais beaucoup de crises comme ça. J’avais du mal à me contrôler parce que je vivais tout un tas de choses… »
Partager votre expérience va l’aider à se sentir compris.

2/ Ils vont lui permettre de reconnaître ses émotions et de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de lui.
Cela va en plus développer son circuit neuronal. Son cerveau se développera parce que vous l’aiderez à comprendre tout ce qui se passe en lui.

Comment éviter (au lieu de calmer) les crise de rage de votre enfant

Savoir comment son enfant lorsqu’il est en crise c’est génial. Mais est-ce que ça ne serait pas plus intéressant de carrément éviter qu’il ne fasse des crises ?

Pour découvrir comment faire en sorte que votre enfant soit joyeux et n’est pas “envie” de piquer une crise, je vous invite à regarder cette vidéo :

 

Si vous voulez que je vous accompagne vers le chemin d’une vie de famille HARMONIEUSE et ZEN, SANS cris ni colères récurrentes, je vous invite à découvrir mon programme d’accompagnement, c’est par ICI 👈

> Continuer la lecture avec l’article Mon enfant me tape, comment réagir ?

Pour aller plus loin sur le sujet des émotions des enfants, je vous conseille la lecture du livre Au coeur des émotions de l’enfant et « J’ai tout essayé ! » (Isabelle Filliozat, lire mon avis)

Livre Au coeur des émotions de l'enfant
Livre "J'ai tout essayé !"

Sources :


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

Laisser un commentaire