Comment faire manger des légumes à votre enfant ?

Mon enfant n’aime que les pâtes ! Comment lui faire manger des légumes ?

Lorsqu’elle était toute jeune, ma fille Gabrielle mangeait de tout !
Carole et moi étions ravis “Chouette on a un enfant qui aime les légumes ! C’est rare, non ?
Mais on a très vite déchanté…

Plus le temps passait et plus elle refusait de manger des légumes.
Pourtant chez sa nounou, elle continuait de manger de tout ! C’est normal mais agaçant 🙁 je vous laisse lire mon article dédié à la figure d’attachement pour comprendre pourquoi c’est normal 😉

Jusqu’au jour elle n’a plus voulu en manger du tout. Plus aucun ! Ils étaient tous devenus “pas bon

Vous êtes très probablement dans le même cas que moi.

Peut-être essayez-vous de lui en faire manger quand-même car “c’est bon pour la santé” mais votre enfant refuse et les repas virent au conflit quand vous insistez ?

Peut-être même que vous commencez à appréhender les repas et les batailles autour des légumes qui s’y déroulent ?

Si c’est le cas ou si vous voulez tout simplement trouver des astuces pour faire manger des légumes à votre enfant, vous êtes au bon endroit 😉

Ayez toujours les notions clés de l'éducation positive avec vous pour ne plus jamais être perdu face aux réactions de votre enfant !

Grâce à ses 15 fiches pratiques vous apprendrez à sortir du rapport de force, résoudre les conflits, réagir aux colères, trouver des alternatives aux punitions... et bien d'autres choses !

Oui, je les veux !

Ne pas aimer les légumes : c’est inné !

Champignon Amanite tue-mouches
Le cerveau est programmé pour détester les légumes verts

49 % des enfants mangent moins de deux légumes par jour et c’est tout à fait normal !
Ouf ! Nous ne sommes pas des mauvais parents, incapables de faire manger des haricots à leurs petits 😉

Une étude (parue dans la revue Cognition) de l’université de Yale a démontré que les jeunes enfants n’aiment pas les légumes verts parce que leur cerveau est programmé pour les détester.
Ce réflexe archaïque les protège des dangers des plantes.
Et oui, manger une plante toxique peut être fatal au petit enfant. Il ne sait pas différencier les plantes dangeureuses des “bons” légumes verts, du coup, notre cerveau est programmé dès la naissance pour tout éviter.

Mais ce n’est pas définitif

Ce n’est pas parce que votre enfant ne mange pas de légumes à deux ans qu’il n’aimera jamais.
J’imagine que vous devez connaître des personnes autour de vous qui ne mangeaient jamais de légumes enfant et qui aime ça maintenant ?

Moi j’en ai la preuve tous les jours. Carole, ma compagne, a rejeté tout ce qui ressemblait plus au moins à un légume jusqu’à ses 20 ans. Aujourd’hui elle est végétarienne et c’est elle qui pousse toute la famille à manger des légumes 😀

Faire aimer (et manger !) des légumes à votre enfant prend du temps

Pour que votre enfant commence à les apprécier, et donc à en manger, armez-vous de patience et présentez-lui des légumes verts régulièrement. Il faut parfois lui faire goûter cinq, huit ou dix fois pour que ses goûts évoluent et qu’il se mette à aimer.

Assiettes de légumes pour les faire manger aux enfants
Présenter les légumes de différentes façons aide les enfants à les découvrir et les manger

Vous pouvez aussi les présenter de différentes manières (certaines passent mieux que d’autres) : en bâtonnets à tremper dans une sauce à l’apéro, en purée, en gratin, crus ou cuits.

Inutile de forcer…

Dans tous les cas, forcer votre enfant à manger est inutile, et même contre-productif.
Si votre enfant est “docile” il mangera peut-être, mais sans envie et sans plaisir. Et cela ne fera que développer son ressentiment envers vous.
S’il est plus rebel comme Carole, il restera des heures à contempler son assiette sans y toucher.

C’est pour cela, qu’à la maison on ne force JAMAIS Gabrielle à manger. Par contre on lui demande toujours de goûter, pour développer son palais et son goût à de nouvelles saveurs.
À chaque fois qu’il y a des légumes pour le repas, sa “mission” est de goûter.
Si elle n’aime pas, elle les laisse de côté et mange le reste. Mais parfois, elle découvre que ce légume qu’elle détestait tant il y a quelques mois lui plaît !
Le contraire arrive aussi. Elle se met à ne plus aimer un légume qu’elle appréciait auparavant.

… mieux vaut ruser…

Goûter c’est bien mais lorsque Gabrielle n’aime pas le légume proposé, elle ne mange qu’une ou deux bouchées. Ça ne fait pas un repas très équilibré.
Alors pour qu’elle en mange sans la forcer, on ruse !

Tartlettes salées
Cacher les légumes dans des quiches pour les faire manger aux enfants 😉

Le but c’est de masquer le goût des légumes avec les autres ingrédients.

Et pour ça, rien de tel que les quiches ! Les légumes sont masqués dans l’appareil et leur goût est mélangé avec le reste. Ni vu ni connu 😀

Vous pouvez les mixer dans la sauce de vos plats. Ils en deviennent tellement fins qu’ils sont invibles pour l’oeil éguisé de nos bouts de chou 😉
Plus de “c’est quoi ce truc vert qui dépasse ?

Enfin ma dernière ruse de Sioux c’est de faire des smoothies mi-légumes mi-fruits.
C’est sucré, ça passe tout seul !

…ou jouer !

Et si malgré toutes mes astuces, votre enfant ne mange toujours pas de légume, ma dernière botte secrète c’est… le jeu du dé !

C’est un jeu tout simple qui ne nécessite qu’un dé.

Quand il y a des légumes au menu et que Gabrielle nous dit qu’elle n’aime pas, on va chercher un dé – vous pouvez même personnaliser le dé et le dédier à ce jeu pour rendre l’activité encore plus FUN.

Gabrielle lance le dé et le chiffre sur lequel il tombe indique le nombre de bouchées à manger ! C’est tout simple mais ça marche hyper bien !

Dé pour jouer sur le nombre de bouchées à manger
Le dé est tombé est 3, Gabrielle mangera 3 bouchées de légumes

En ajoutant du fun ça passe toujours mieux 🙂

Et puis c’est devenu un vrai jeu à la maison. Parfois, quand le chiffre est trop petit, Gabrielle le relance d’elle-même pour manger plus !
INCROYABLE mais vrai 😉

Un jour, alors que je revenais dans la cuisine après être allé coucher Augustin (son petit frère), elle me dit tout sourire “Papa, à ton avis j’ai fini toute ma soupe ?”
Je regarde son bol. Il est vide mais je sais qu’elle n’aime pas vraiment ça je dis “Non ?”
Elle me répond avec un grand sourire : “Si ! Le dé a fait 3 mais moi j’ai mangé jusqu’au bout !”

Extra ! Elle a mangé toute sa soupe et elle est toute contente de me le dire 😀

 

Partagez en commentaire vos astuces pour faire manger des légumes à votre enfant.
Et n’hésitez pas à partager cet article, je suis sûr qu’il sera utile à de nombreux parents !!

 

> Continuer la lecture avec l’article Comment obtenir la coopération de mon enfant (les conseils de Charlotte Ducharme)


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

6 comments

  • Mylène

    Bonjour ici je fais chanter les légumes , ils veulent faire la fête eux aussi dans le bidon et veulent y danser donc ils chantent pour que la porte / bouche s’ouvre … des foid ça marche dans le rire et des fois non … On accepte et on lâche prise et on essaie toujours de faire goûter … merci pour toutes les astuces , ça permet de se renouveler …

    • Antoine

      Oui nous aussi on fait ça ! Quand ma fille mange des légumes on lui dit que son ventre est content et qu’il fait la fête, je chante comme s’il y avait de la musique !

  • Ln

    J’ai une astuce imparable, qui marche depuis le début et à presque 3 ans, continue de marcher…Une bouchée de légumes alternée avec une bouchée de fromage ou jambon ! C’est le deal, et elle est concentrée sur le fromage à découper donc ne fait plus gaffe aux légumes et ouvre la bouche sans s’en rendre compte ^^ J’imagine qu’un jour ça ne marchera plus, et alors il faudra passer à un autre type de jeu !

  • Sophie

    Oh eh bien je vais tenter l’idée du dé! Je suis prête à tout pour que mon fils mange un peu plus^^
    Chez nous la nourriture est source difficultés, stress et conflit depuis sa naissance. C’est un petit mangeur, très sélectif, et il utilise la nourriture pour s’opposer car il sent que cela me touche. Alors j’essaye de lâcher prise car en effet, forcer ou s’énerver ne fait qu’empirer les choses! Le refus des légumes ici on connait quasi depuis le début. Déjà en purée il n’aimait pas bien ça. Puis vers 2 ans il s’est mis à refuser TOUS les légumes sans exception et même les pommes de terre. Pendant des mois et sous toutes les formes. Petit à petit il a recommencé à en manger en petite quantité. Mais c’est bizarre car chez nous les légumes verts ne passent pas trop mal alors que les légumes orange c’est non non et non! Il aime bien le brocoli, les haricots verts et les petits pois mais déteste carotte et potiron lol. Il va avoir 3 ans, et quand je dis qu’il aime bien ça veut dire qu’il mange 4 bouchées lol. Ça viendra bien un jour…
    sinon parmi les ruses pour cacher les légumes, les cakes ça fonctionne aussi 😉 carotte, potiron, et je dois encore tester courgette.

    • Antoine

      Bonjour Sophie,
      merci de partager votre expérience avec nous.
      Chez moi il y a eu le même effet, lorsque ma fille était petite elle aimait à peu près tout puis elle s’est mise à tout rejetter. Aujourd’hui elle mange quelques légumes mais assez peu et ceux qu’elle aime changent régulièrement.
      Ça viendra petit à petit, l’important est de faire goûter pour habituer leur palais.
      Merci pour l’astuce des cakes 🙂

Laisser un commentaire