Comment favoriser l’apprentissage grâce aux périodes sensibles

Cet article participe au carnaval d’articles « Vers un monde meilleur ». Chaque mois, un groupe de blogueurs publient un article sur un thème commun. Ce mois-ci, le thème est « Favoriser l’apprentissage de nos enfants », proposé par « Audeline » du blog « Manger sain pour bien grandir ».

 

Tout au long de son enfance chaque personne acquiert de nombreuses compétences. Maria Montessori a mis en avant le fait que certaines capacités étaient plus facile à acquérir à des moments particuliers de la vie appelés périodes sensibles. Au cours de celles-ci l’enfant est comme fasciné, absorbé par une activité et veut la faire et la refaire sans se lasser. C’est dans ces moments qu’il apprend presque inconsciemment une nouvelle capacité.

Les périodes sensibles : comment ça marche ?

Une période sensible est une période de la vie au cours de laquelle l’enfant se concentre sur un aspect particulier de son environnement et développe une compétence en relation avec celui-ci. Pendant ces périodes, il est totalement absorbé et comme fasciné par une activité qu’il va faire et refaire jusqu’à la maîtriser.
Par contre ces instants ont une durée limitée. Une fois terminé, l’enfant n’est plus attirée par la compétence associée à la période sensible, et s’en désintéresse. S’il n’a pas eu l’occasion d’interagir de manière appropriée avec son environnement, l’occasion d’apprendre est passée et il sera beaucoup plus difficile de l’acquérir.
La période sensible la plus connue est celle du langage qui se situe entre 2 mois et 6 ans. Pendant ces quelques années, les enfants sont très attentifs à tout ce que nous disons et à la manière dont nous prononçons les mots. Ils vont rapidement et très facilement apprendre une ou plusieurs langues. Nous en avons eu l’exemple avec notre fille qui pendant un temps répétait tout ce que nous disions. Chaque jour elle apprenait plusieurs nouveaux mots simplement car elle les entendait sortir de notre bouche 🙂
Alors que maintenant que nous sommes sortie de la période du langage, il est bien plus difficile pour nous d’apprendre une langue étrangère, nous devons travailler plusieurs années avant de comprendre et parler !

Maria Montessori a identifié plusieurs périodes sensibles :

  • L’ordre (de la naissance à 6 ans)
  • Le langage (autour de 2 mois à 6 ans)
  • Les petits objets (de 1 à 2 ans)
  • La coordination des mouvements (de 18 mois à 4 ans)
  • Le raffinement des sens (de 18 mois à 5 ans)
  • Le comportement social (de 2 ½ ans à 6 ans)

Tim Seldin dans le livre “Éveiller, épanouir, encourager son enfant. La pédagogie Montessori à la maison” en ajoute :

  • La propreté (de 18 mois à 3 ans)
  • La musique (de 2 à 6 ans)
  • La politesse et courtoisie (de 2 à 6 ans)
  • L’écriture (de 3 à 4 ans)
  • La lecture (de 3 à 5 ans)
  • Les relations spatiales (de 4 à 6 ans)
  • Les mathématiques (de 4 à 6 ans)

Comment aider son enfant à “apprendre” ?

Maintenant que nous connaissons les périodes où l’apprentissage de l’enfant est facilité, à nous d’être attentif à ses besoins.
Observons attentivement notre enfant chaque jour et lorsque nous détections qu’il s’intéresse à un aspect de son environnement, proposons lui des activités en relation avec cette envie.

Enfant dépose une pièce dans une tirelirePour prendre notre exemple, nous avons remarqué un jour que notre fille voulait prendre les clés de l’appartement et les mettre dans la serrure. Nous lui avons alors régulièrement donné nos clés pour qu’elle essaie elle-même de les insérer dans la serrure.
Nous lui avons également proposé d’autres activités consistant à faire rentrer un objet dans un autre comme des pièces dans une tirelire, des bâtonnets dans une boîte ou un câble audio dans son emplacement sur un ampli (on fait avec ce qu’on a 😉 ).

Son papi lui a même fabriqué une superbe maison des serrures (inspirée de celle présentée sur le blog Le journal de Titouan) mais malheureusement un peu trop tard, elle ne joue que rarement avec…

Les périodes sensibles sont des moments réellement efficaces pour que l’enfant apprenne de nouvelles compétences facilement et sans en avoir l’air 😉

Si vous souhaitez découvrir un peu plus la pédagogie Montessori, voilà quelques autres articles qui complètent celui-ci :

Et bien sûr, il y a énormément de livres sur le sujet ! En voici quelques uns (dont certains dont nous vous parlons dans notre rubriques livres pour parents)

Pour en savoir plus sur le développement de l’enfant recevez gratuitement notre guide “Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape” en remplissant le formulaire ci-dessous !

Photo de couverture « Thieu nhi Arcueil 2008 63 » par Duc (https://flic.kr/p/4F2hzS)


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

3 comments

  • Carole

    Merci pour cet article qui récapitule les périodes sensibles.
    Etre attentif à son enfant, être proche de lui pendant ses apprentissages est très ludique. On voit souvent les « plus grands » ou les ados s’amuser à guider les tout-petits dans leurs jeux d’éveil.
    Carole.

  • Blandine

    C’est vraiment impressionnant tout ce qui passe chez les enfants avant 6 ans. Cet article confirme l’importance des « années crèches » et des « années maternelles ». Tout est facile, naturel pour eux dans ces périodes sensibles. A nous d’être attentifs et de les stimuler sur ce qu’ils nous montrent.

Laisser un commentaire