Voyage en famille

Voyager avec un bébé (ou un enfant) 2/2

Cet article est la seconde partie de la série « Voyager avec un bébé ». La 1ère partie aborde les préparatifs du voyage (organisation, préparation de la valise), n’hésitez pas à y revenir si vous ne l’avez pas lue.

Le trajet

Je crois que ce qui nous faisait le plus peur dans le fait de voyager avec un bébé c’était le trajet. Que ce soit en avion ou en train on est bloqué à l’intérieur avec son enfant et beaucoup de monde qui nous regarde.
Nous appréhendions vraiment le vol : que faire si Gabrielle ne veut pas dormir (le vol aller était en pleine journée) ? Que faire si elle fait une crise ? Que faire si elle ne veut pas rester en place sur son siège ? Insérer ici toutes les autres questions que vous vous posez 🙂

Et bien tout ça s’est produit et finalement on est toujours là, prêt à répartir en voyage !

Les gens ne sont pas méchants

Tout d’abord malgré ce que l’on a tendance à croire, les gens qui voyagent avec vous ne sont pas la pour vous faire culpabiliser d’être un mauvais parent à la moindre occasion 😉 Ils sont même plutôt compréhensifs, la plupart étant également parents voire grands-parents.
Dans notre cas, aucun des passagers de l’avion n’a rien dit (ils étaient trop occupés à regarder la télé, à lire ou dormir) et les hôtesses étaient charmantes et aux petits soins avec notre fille.
Pas de panique de ce côté là. Et puis si vous tombez sur un ronchon, une excuse et un sourire devrait arranger les choses 😉

Occuper son enfant

Pendant le trajet, l’idée maîtresse est d’occuper son enfant. Emportez quelques petits jouets légers, de quoi dessiner, lire ou colorier pour faire passer le temps. Et puis de temps en temps, levez vous et allez faire un tour ensemble pour vous détendre les jambes.

Nous avions emporté tout cela et pourtant nous avons oublié de les donner à notre fille, elle était déjà bien occupé. En effet, elle a passé une bonne partie du vol à courir dans les couloirs ! Au début on hésitait un peu à la laisser puis comme personne n’avait l’air d’être dérangé, les gens étaient même amusés, on l’a laissé faire. Elle s’est même trouvé un copain de jeu !

Elle avait 2 ans lors de ce voyage et comme nous suivons les recommandations sur les écrans nous ne la laissions pas regarder la télé. Mais si vous êtes vraiment à court d’idées cela peut être une solution à condition de choisir un programme adapté à l’âge de l’enfant et de regarder ensemble.

Ou dormir

Dans l’idéal, choisissez un trajet de nuit, il passera plus vite pour tout le monde si vous arrivez à dormir. Nous n’avons pas pu à l’aller par contre c’est la solution que nous avons choisi pour le retour et notre fille a dormi quasiment tout le vol. Il a été plus calme 🙂

Sur place

Le décalage horaire

Le décalage horaire est fatiguant et peut avoir quelques symptômes indésirables (maux de tête, somnolence, irritabilité, perturbation du sommeil, etc). Afin de le minimiser, une astuce consiste à commencer à décaler les heures de repas et de coucher la semaine précédent le départ par tranche de 30 minutes (pour un maximum de 2 à 3 heures).

Une fois sur place, essayez d’adopter rapidement le rythme local, évitez les trop longues siestes et exposez-vous à la lumière naturelle.

Changer vos plans si nécessaire

Si comme moi vous planifiez vos vacances vous savez à peu près ce que vous ferez chaque jour. C’est pratique car une fois sur place on ne cherche pas quoi faire ni quelles sont les choses intéressantes à voir. Par contre au moment de la planification on ne peut pas anticiper le temps qu’il va faire ni l’humeur de chacun. Surtout lors d’un voyage avec un enfant en bas âge dont les envies sont changeantes, être souple sur les activités de la journée permet de maintenir la bonne humeur.
Lors de notre séjour à Chicago j’étais un peu trop focalisé sur tout ce que j’avais prévu ce qui a parfois engendré des tensions. C’est dommage quand même !
Dans des cas comme celui là, changer ses plans et passer à une activité qui plaît à l’enfant pour ensuite revenir à ce qu’on avait prévu est souvent une meilleure solution 🙂

En ce qui nous concerne on a aimé voyager avec un bébé, avec notre fille. Tout le monde était gentil et prévenant 😉
Par contre nous n’avions pas assez prévu d’activités pour elle. Elle s’est parfois ennuyée à nous suivre…

Retrouvez bien d’autres conseils dans le livre Voyager avec des enfants sur Amazon :

Vous connaissez peut-être être des parents qui eux aussi prévoient de voyager avec un bébé ou un enfant ? Likez et partagez leur notre retour d’expérience sur Facebook et Twitter !

Photo de couverture « Costa Rica family shadows on sand » par Globe Trotting (https://flic.kr/p/JbWM57)


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

Laisser un commentaire