18 conseils pour nous aider à gérer nos émotions (Partie 1)

18 conseils sur nos émotions tirées des meilleurs livres d’éducation ! (Partie 1)

Nous continuons notre série d’articles sur les citations tirées de nos livres d’éducation préférés avec des citations concernant les émotions. Et pour la 1ère partie de ce double article, nous avons choisi de ne prendre que des citations du superbe livre d’Isabelle Filliozat Au coeur des émotions de l’enfant.

Nous vous recommandons vivement de lire ce livre qui est vraiment un indispensable !

Ayez toujours les notions clés de l'éducation positive avec vous pour ne plus jamais être perdu face aux réactions de votre enfant !

Grâce à ses 15 fiches pratiques vous apprendrez à sortir du rapport de force, résoudre les conflits, réagir aux colères, trouver des alternatives aux punitions... et bien d'autres choses !

Oui, je les veux !

Retrouvez notre chronique de ce livre en cliquant ici

Cet article fait partie d’une série sur les citations issues de livres d’éducation géniaux.
Voici les autres articles


Écouter, accueillir et valider les sentiments de nos enfants, c’est les aider à se construire en tant que personne, à exister en tant qu’individu.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Pour accompagner les émotions d’un enfant, comme en fait de toute personne, faites simplement preuve de compassion.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Si les parents manifestent à leur enfant de l’amour, quelles que soient ses émotions, il apprend qu’elles ne sont pas dangereuses.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


L’émotion est saine. Sa répression est dangeureuse pour la personne.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Se montrer fort, cacher ses craintes ou ses douleurs à ses enfants ne les rassure pas, mais leur transmet le message que c’est ainsi qu’il faut se comporter dans la vie. Être puissant, ce n’est pas se montrer insensible, c’est montrer que l’on n’a pas peur de ses propres émotions en les vivant.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Considérer comme importants les besoins d’un enfant, le faire passer en premier, le respecter, ne signifient ni « lui laisser tout faire », ni « ne rien dire quand il abîme ou casse quelque chose », c’est montrer mes émotions tout en continuant de l’aimer profondément et de le lui manifester.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Ce qui rassure un enfant n’est pas que son entourage n’ait jamais peur, mais au contraire de savoir que tout un chacun – même les adultes et même ses parents – a peur parfois.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Il y a donc les colères saines, non violentes, structurantes, et les colères déplacées, excessives, violentes, destructrices. Les premières sont à écouter, les secondes sont à décoder. Toutes sont à respecter, car toutes signalent un besoin.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Les enfants sont extrêmement sensibles à ce que vivent leurs parents. Par une sorte de télépathie, ils captent les émotions non dites, les tensions. Insécurisés, ils réagissent par des comportements qui vont provoquer l’exaspération des tensions de papa ou maman, jusqu’à leur libération.

Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l’enfant


Et ensuite ?

Pour aider votre enfant à découvrir ses émotions, les identifier et les comprendre je vous invite à lire nos articles les livres Bambou au pays des émotions (à partir de 3 ans) et Mes émotions… des visiteuses inattendues (à partir de 7 ans).

Le livre Au coeur des émotions de l’enfant est disponible en librairie ou sur internet :


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

Laisser un commentaire