Enfant fait la cuisine seul

Faire tout seul ! L’autonomie chez l’enfant

Lorsque l’enfant naît, il est totalement dépendant de son entourage. Il ne peut rien faire tout seul, nous devons tout faire à sa place.
À un certain âge (nous verrons un peu plus bas quand) grâce à l’acquisition de nouvelles compétences il commence à prendre de l’autonomie. Cette étape n’est finalement pas si facile à accepter pour les parents. Nous allons voir comment passer cette transition au mieux.

Ayez toujours les notions clés de l'éducation positive avec vous pour ne plus jamais être perdu face aux réactions de votre enfant !

Grâce à ses 15 fiches pratiques vous apprendrez à sortir du rapport de force, résoudre les conflits, réagir aux colères, trouver des alternatives aux punitions... et bien d'autres choses !

Oui, je les veux !

“Faire tout seul !” : l’envie d’autonomie

Vers 18 mois commence la période du non des parents, puis vers 2 ans celle du non des enfants, aussi connu sous le nom de terrible two et enfin aux alentours des 2 ans et demi nous entrons dans la période où l’enfant veut faire tout seul, il veut gagner en autonomie.

Cette étape de son développement est importante pour lui, il veut faire par lui même ! Il devient grand !
Cependant il n’y arrive pas toujours. Et pour diverses raisons nous ne l’aidons pas non plus à gagner en autonomie : automatismes, facilité, peut être également une envie de le garder petit. Peu importe la raison, ce moment peut être très frustrant pour lui et engendrer des conflits.

Il a envie de faire seul. Faire à sa place le privera de la joie de l’accomplissement personnel. Si on a fait un enfant, c’est pour le voir grandir et s’épanouir, non ?

Je me souviens d’une amie qui ne laissait pas son enfant de 3 ans se laver seul. “Si je le laisse se laver ça ne sera pas bien fait et je devrais refaire moi même” m’avait-elle dit. C’est vrai. Laissez l’enfant faire tout seul prend du temps, il va moins vite que nous, n’a pas l’habitude. Il est en période d’apprentissage, il fait des erreurs, recommence, s’améliore.
Mais on fait toujours tout à sa place, comment pourra-t-il apprendre ?

Que lui laisser faire seul ?

Faire seul c’est bien beau, mais par quoi commencer ?
C’est vrai qu’on ne va peut être pas lui laisser un gros couteau pointu dès qu’il veut manger seul…
Non, mais il y a beaucoup d’autres choses qu’il est prêt à accomplir !

Chez nous par exemple, une des premières choses que Gabrielle a demandé à faire c’est de nous aider à vider le lave-vaisselle. Elle sort tout (sauf les gros couteaux pointus 😉 ) et nous le donne pour qu’on range dans les placards.

Vous pouvez aussi laisser votre enfant choisir sa tenue de la journée. Au début préparez une sélection de quelques vêtements parmi lesquels il pourra choisir puis ensuite laisser le totalement libre.

Mettre la table, se laver les dents, les mains, dans le bain, s’habiller, clipper la ceinture de sécurité ou l’attache de la poussette sont autant de choses que l’enfant peut accomplir seul. Et je suis sûr qu’il vous demandera de lui-même plein d’autres choses qu’il aimerait faire sans votre aide 🙂

Tout ce qu’il réalise par lui-même le fait gagner en autonomie, développe sa motricité et lui fait prendre confiance en lui 🙂

Autonome un jour, autonome toujours ?

À cet âge (autour de 2 ans et demi) l’attitude des enfants est changeante. Un jour ils veulent tout faire seul et le lendemain ils sont collés aux parents et il faut tout faire à leur place.
Tout ceci est normal.

De notre côté, nous avons pris l’habitude de lui demander si elle veut faire telle chose seule ou si elle a besoin d’aide.
Pour faire face à ces périodes un peu difficile de l’enfance, nous ne pouvons que vous conseiller le livre “J’ai tout essayé !” dont nous vous avons déjà parlé dans un précédent article.
Si vous voulez d’autres conseils d’activités, le livre 100 activités d’éveil Montessori est également super.
Cliquez sur les liens pour lire nos articles à leur sujet.

N’hésitez pas à parler de cet article autour de vous et à le partager sur fb 😉

Les livres conseillés dans l’article sont également disponibles sur internet ou en librairie


Guide Accompagner le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagner le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

4 comments

  • Alexandra

    Merci pour cet article. Les laisser agir seul, c’est aussi leur montrer que nous leur faisons confiance et s’ils ont besoin d’aide, ils peuvent nous le demander et nous sommes là. Ils peuvent compter sur nous. Les laisser expérimenter leur permet de grandir à leur rythme. Un jour je suis grand, un jour je suis petit. Notre fille de 3 ans a un siège auto qui s’attache de 2 manières : soit avec la ceinture voiture, j’attache le siège et ensuite j’attache ma fille avec les lanières sur le siège auto (‘ »façon bébé »), soit j’attache directement Bérénice avec la ceinture de la voiture sur le siège auto (« façon grand »). Et nous varions en fonction des circonstances. Une méthode ou une autre, je l’attache ou elle s’attache…
    Belle journée

  • Christel

    Bonjour. A 11 mois, ma fille cherche déjà l’autonomie. Elle veut tenir sa brosse à dent, la cuillère… Je ne suis pas certaine que ce soit seulement lié à la crise d’opposition, mais plutôt à un processus normal de croissance.

  • Marion BF

    ici aussi on apprécie le fait de ne pas travailler pour prendre le temps d’apprendre à faire tout seul…3 ans et 18 mois (Mlle « toute seule » comme elle dit: 18 mois vide le lave vaisselle toute seule (verres et bols dans le placard juste à côté à sa hauteur, petites assiettes), leur plus grand plaisir faire la cuisine: couper seul ou à 2 main (maman et petit avec couteau adapté au fur et à mesure), mélanger (ils sont quasi autonome pour faire les quiche), casser les oeufs, les ranger dans la boite…le tout est d’être prêt en tant que parent si il y a casse mais finalement il n’y en a pas tant que ça, ils savent ce qui est fragile ou dangereux et font attention, et sont même plutôt adroits je trouve du coup…18 mois commence à vouloir s’habiller et deshabiller toute seule (idem pour les chaussures), ce qui motive son frère…parfois ça peut être fatigant qd c’est tout le tps « je veux faire toute seul » mais ça aide sur la durée…

    • Antoine

      Merci Marion de partager avec nous votre expérience.
      C’est motivant et agréable de les voir progresser tous les jours. En les regardant faire seul, on voit leurs progrès au fil du temps et leur joie de réussir tout seul 🙂

Laisser un commentaire