L'influence des étiquettes sur le comportement des enfants

Sage, timide, casse-cou : le danger des étiquettes sur le comportement des enfants

Les étiquettes sont tous les mots que nous utilisons pour définir le comportement de nos enfants.

Écoutons ces deux papas pour comprendre :

  • Dis donc ta fille elle reste à côté de toi, elle ne veut pas aller jouer avec les autres ?
  • Non, elle est très timide
  • Et ton autre fille, on ne l’entend pas. Elle ne bouge pas.
  • Ah oui je sais, elle est comme ça. Elle très très sage.
  • Par contre ton fils, qu’est-ce qu’il court ! Et il grimpe partout !
  • C’est normal, c’est un casse-cou celui-là !

Ce papa vient de coller une étiquette sur chacun de ses enfants. L’une est timide, l’autre sage et le garçon “casse-cou”.

Toutes les étiquettes que nous collons sur nos enfants (et sur nous-mêmes) ont une grande influence. Elles enferment non seulement la personne sur qui l’étiquette est collée mais également toutes les personnes qui l’emploient dans cette vision (erronée).

Note : Vous préférez les vidéos au texte ?
Pour vous, j’ai réalisé une courte vidéo qui explique l’influence des étiquettes sur le comportement des enfants :

L’influence des étiquettes sur le comportement des enfants

À force de dire à un enfant qu’il est paresseux, timide, colérique, tétu, colérique… il va le devenir ! C’est ce qu’on appelle les prophéties auto-réalisatrices.

Les étiquettes ont le pouvoir d’influencer le comportement des enfants. Car un enfant qui entend régulièrement qu’il est méchant va finir par croire que c’est un trait de sa personnalité et petit à petit deviendra cette personne méchante.

Enfant avec des jumelles
Ayons un regard neuf sur nos enfants

Les étiquettes enferment les enfants dans des cases jusqu’à leur faire croire qu’elles sont justifiées et réelles.

En enfermant les enfants dans une certaine vision, les étiquettes nous empêchent également de voir qui nos enfants sont réellement.

Non, votre enfant n’est pas paresseux. Il n’a pas trouvé ce qui le passionne.
Non, votre enfant n’est pas méchant. Il est probablement blessé et cherche à se venger pour faire souffrir autant qu’il souffre.

Arrêtons de voir nos enfants à travers ces étiquettes et cherchons à savoir qui ils sont réellement !

Un cercle vicieux s’enclenche

En influençant le comportement des enfants, les étiquettes les font entrer dans un cercle vicieux :

  1. Mon enfant tape sa soeur
  2. Je lui dit qu’il est méchant
  3. Quelques jours plus tard il recommence
  4. Je lui redis qu’il est vraiment méchant de taper sa soeur
  5. Puisque je le dis, mon enfant commence à croire qu’il est méchant. Il se conforme alors à cette vision de lui et agit de plus en plus violemment. De mon côté j’accentue cette image en lui répétant à chaque fois qu’il est un méchant garçon.
    Nous entrons dans un cercle vicieux.

À partir du moment où un enfant croit que l’étiquette qu’on lui a collé est vraie, il lui est difficile de s’en débarrasser. Chacun de ses comportements la renforce. Cette image s’ancre de plus en plus en lui.

Pourquoi ce besoin de coller des étiquettes sur le comportement de nos enfants

Lorsque nous nous sentons démunis ou que nous voulons nous rassurer, nous pouvons être tenté de coller une étiquette sur notre enfant. Parfois inconsciemment.

Les étiquettes mettent les enfants dans des cases et “expliquent” (sans chercher à comprendre) pourquoi ils agissent de la sorte.

Il pique une colère ?
C’est normal il est colérique.

Il reste dans son coin ?
C’est normal, il est timide ou associal.

Plutôt que de continuer à catégoriser chaque comportement, je vous propose plusieurs méthodes pour vous débarrasser des étiquettes 😉

Comment remplacer les étiquettes

1/ Chercher le besoin non comblé

Les étiquettes impactent le comportement des enfants
Les étiquettes illustrées par Bougribouillons.fr

Chercher le besoin non assouvi qui a provoqué le comportement de notre enfant.

Derrière une difficulté se cache un ou plusieurs besoins non comblés.
Cherchons à comprendre l’origine du comportement. Cherchons le besoin inassouvi qui a provoqué le comportement plutôt que de poser une étiquette dévalorisante.

Votre enfant est jaloux ?
Il a besoin d’être rassuré de votre amour. Il est peu-être inquiet depuis que le dernier-né est arrivé et cherche des preuves d’amour de votre part.

Il est timide ?
Il a besoin d’un temps d’observation avant d’être à l’aise et d’oser aller vers les gens.

Il est casse-cou ?
Il a besoin de mouvement.

Il est anxieux ?
Il a besoin de sécurité.

Il est paresseux ?
Il a besoin d’activités passionnantes.

2/ Chercher l’origine des étiquettes

Ai-je posé des étiquettes sur mon enfant ?
Mon entourage en a-t-il posé ?
Mon enfant s’est-il collé des étiquettes lui-même ?

Il se peut également qu’elles proviennent de mes peurs, de mes projections.
Si, par exemple je pense être timide, je peux avoir peur que mon enfant le devienne à son tour. Je vais peut-être sur-interpréter chacun de ses comportements et y voir de la timidité partout. Au lieu d’être objectif, mon regard sera biaisé par ma peur que mon enfant soit comme moi.

Essayons de comprendre comment les étiquettes sont arrivées là pour réussir à les retirer !

3/ Le cerveau évolue

Le cerveau humain n’est pas figé.
Nous apprenons tous les jours. Notre cerveau évolue en permanence.

Ce n’est pas parce que votre enfant est râleur pendant quelques semaines, qu’il sera râleur tout sa vie ! Votre enfant va évoluer. Il va grandir, mûrir et changer.

Par contre, le fait de lui répéter en permanence qu’il est râleur risque de lui faire croire qu’il l’est et le faire entrer dans un cercle vicieux.

Apprenons à avoir un regard neuf et bienveillant sur nos enfants et laissons-les nous étonner !
Arrêtons de les enfermer dans des cases. Décollons les étiquettes !

> Continuer la lecture avec l’article Comment la place dans la fratrie influence le caractère des enfants


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

2 comments

  • Clémentine

    Très intéressant ! Et tellement important d’en parler car je le vois déjà avec mon bébé de 5 mois et demi, l’entourage qui lui colle des étiquettes, la plupart du temps ce n’est pas négatif mais c’est tout de même réducteur.

    • Antoine

      Tout à fait Clémentine. Au mieux les étiquettes sont enferment l’enfant dans une vision, c’est pour cela qu’il est préférabe d’éviter les généralisations 🙂

Laisser un commentaire