Jouer avec son enfant

[Vidéo] Jouer avec son enfant : les bienfaits et les pièges à éviter

Jouer avec son enfant offre de nombreux bienfaits, tant pour le parent que pour l’enfant.
Il permet de mieux le connaître, de suivre son développement, de découvrir ses goûts, de renforcer notre relation et d’évacuer les soucis qu’il a eu durant la journée. En plus, le jeu permet de faciliter la coopération de l’enfant et d’ainsi d’éviter de nombreuses situations conflictuelles !

Mais attention, il y a certains pièges à éviter lorsque nous jouons avec notre enfant 😉

On vous explique tout cela dans cette vidéo !

Ayez toujours les notions clés de l'éducation positive avec vous pour ne plus jamais être perdu face aux réactions de votre enfant !

Grâce à ses 15 fiches pratiques vous apprendrez à sortir du rapport de force, résoudre les conflits, réagir aux colères, trouver des alternatives aux punitions... et bien d'autres choses !

Oui, je les veux !

On en parle dans la vidéo
Le livre Et si on jouait ? Le jeu durant l’enfance et pour toute la vie de Francine Ferland

Que pensez-vous de cette vidéo ?
Laissez-nous votre avis en commentaire ! Nous le lirons avec plaisir 🙂

Vous avez aimé cette vidéo ?
Abonnez-vous à la chaîne YouTube pour n’en manquez aucune !

 

Vous pouvez également écouter cette vidéo en podcast !

 

Ou lire la transcription texte

Bonjour, je suis Antoine du blog Éduquer différemment.

Aujourd’hui je vais vous parler de jeux et principalement de pourquoi et comment jouer avec son enfant.

Mais avant tout ça je vous invite, si vous ne l’avez pas encore fait, à télécharger notre guide « Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape« .
Et pour ne rater aucune de nos prochaines vidéos, abonnez-vous à notre chaîne YouTube !

Donc, pourquoi jouer avec son enfant ?

D’abord, le jeu permet de mieux connaître son enfant et notamment ses compétences, ses capacités, ce qu’il est capable de faire ou pas encore.

Le jeu permet aussi de connaître ses intérêts : à quoi préfère-t-il jouer ? Est-ce qu’il préfère faire des puzzles, jouer avec des poupées, jouer avec des petites voitures ?

Il permet également de connaître ces difficultés : est-ce qu’il a du mal à attraper les petites choses ? Sait-il tenir un crayon ? Arrive-t-il bien à attraper ses poupées et à jouer avec elle facilement ?

Enfin bref, il permet de mieux connaître son enfant et de mieux le comprendre.

C’est par le jeu aussi que l’enfant va vous dire ce qui le préoccupe.
Si une situation le préoccupe à l’école, votre enfant ne vous le dira pas frontalement. Il ne vous dira pas « Papa, Maman. Voilà, il s’est passé ça. »
Non il va dire « Viens, papa, maman. J’ai envie de jouer. On va jouer ? »
Et il racontera sa journée à travers le jeu. En analysant son jeu vous pouvez essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. Est-ce qu’il y a quelque chose qui le préoccupe ou non ?

Jouer avec son enfant : quels avantages ?

En plus de nous aider à mieux connaître notre enfant le jeu à plusieurs avantages.

Le premier avantage c’est de renforcer notre complicité et le lien parent-enfant. En effet, lorsque l’on joue on est heureux, cela nous procure du plaisir et renforce notre sensation d’être bien ensemble sans rien attendre en retour.

Le deuxième avantage c’est d’apprendre à découvrir notre enfant.
Qu’est-ce qu’il aime ? Qu’est-ce qu’il n’aime pas ? Quelles sont ses réactions face au succès ? Face aux échecs ? Est-ce qu’il a des difficultés ?
Et pour l’enfant, jouer lui permet de découvrir papa et maman sous un nouveau jour. Il nous voit jouer, rire, être heureux et content d’être avec lui. C’est vraiment une nouvelle facette de notre personnalité qu’il va découvrir grâce au jeu.

Enfin, troisième avantage, c’est le fait d’être important pour nous.
Dans notre vie très rythmée, nous prenons rarement le temps de nous poser. Le fait de prendre du temps avec notre enfant, de lui donner de l’attention va lui donner le sentiment d’être important à nos yeux.
C’est vraiment quelque chose qui va renforcer l’estime qu’il porte de lui-même.
Si jamais le soir vous êtes fatigué et que vous n’avez pas envie de jouer activement avec lui, ce n’est pas grave. Prenez simplement le temps de le regarder. Vous n’êtes pas obligé de jouer avec lui. Le fait de le regarder, de faire attention à ce qu’il fait, va de la même manière, renforcer l’importance qu’il a pour vous à ses yeux.

Et enfin quatrième avantage, c’est le fait de profiter du moment présent.
L’enfant ne connaît que le présent. Il n’est ni dans le passé ni dans le futur. Il ne se dit pas « Tiens, demain je dois faire si, je dois faire ça« . Non, ça, c’est nous, les adultes.
L’enfant prend le temps de vivre, il est juste dans le moment présent. Il suffit juste de marcher 10 minutes avec un enfant pour voir que vous n’aurez pas fait plus de 20 m parce qu’il sera toujours en train de regarder par terre, de ramasser des feuilles et des cailloux. Il va découvre tout ce qui se trouve autour de lui.
Son but ce n’est pas d’aller comme nous d’un point A à un point B mais simplement de se promener et de découvrir tout ce qu’il y a à découvrir.
L’enfant à un rythme beaucoup plus lent que le nôtre, il prend le temps de regarder, d’observer, de découvrir tout ce qu’il y a autour de lui. Le fait de nous adapter à son rythme va nous faire ralentir le nôtre, nous profiterons plus facilement du moment présent et nous serons moins projeté dans le passé ou le futur.

Jouer avec son enfant : Les pièges à éviter !

Comme je viens de le dire, jouer avec son enfant à plusieurs avantages mais attention il y a certains pièges à éviter.

Le premier piège à éviter qui est vraiment très tentant, c’est de vouloir transformer chaque activité en apprentissage.
Il y a beaucoup de tentations de vouloir transformer un jeu en activité éducative. Vouloir vérifier que votre enfant sait compter, connaît les couleurs ou connaît le nom des animaux est normal.
Oui mais c’est vraiment une piège à éviter car l’enfant se sentira dépossédé de son jeu. Il va se dire : « Oh mais ce n’est plus un jeu, c’est devenu une corvée. Maintenant je suis obligé de réciter des choses à mes parents, ça ne me fait plus autant plaisir qu’avant« .
Très rapidement il n’aura plus envie de jouer, en tout cas plus avec vous, parce que le jeu qui était un plaisir va devenir une corvée.

Deuxième piège à éviter, c’est de vouloir enseigner à jouer à un autre enfant.
Lorsque l’enfant vient de recevoir un nouveau jouet, il est très tentant de lui montrer comment le jouet fonctionne. Mais en fait ce n’est pas très productif, il vaut mieux le laisser découvrir le jeu par lui-même, lui laisser tourner le jouet dans tous les sens afin de découvrir lui-même comment il fonctionne. Cela développera son imagination et sa créativité. Il va faire fonctionner son cerveau pour essayer de comprendre comment le jouet fonctionne et surtout, peut-être qu’il pourrait bien découvrir des manières bien plus amusantes de jouer avec ce jouet que la manière pour laquelle il a été conçu.
J’imagine que vous avez déjà vu votre enfant jouer avec un cube et le mettre à l’oreille et faire comme si c’était un téléphone. Pas besoin d’avoir un vrai téléphone ou d’avoir un jeu téléphone, pour lui, un petit cube, suffit.

Et enfin, dernière écueil à éviter, c’est de jouer de manière trop intense.
En effet, si l’enfant joue à un jeu avec lequel on a adoré jouer quand on était enfant, par exemple, un petit train, des petites voitures ou des Barbies, on peut être tenté d’être à fond dans le jeu et de jouer de manière trop intense, et du coup, encore une fois de déposséder l’enfant de son jeu. Car n’oubliez pas que nous jouons avec notre enfant pour être avec lui. Ce n’est pas à nous de prendre l’initiative du jeu, c’est l’enfant qui doit toujours garder l’initiative, c’est lui qui doit être maître du jeu. Le jeu est son plaisir, nous, nous sommes là pour l’accompagner et pour passer du temps avec lui. Si on prend du plaisir tant mieux, c’est le but recherché mais ce n’est pas à nous de vouloir tout diriger dans le jeu et de déposséder l’enfant de ce moment là.

Et enfin pour terminer avec le jeu, ce qui est important, vraiment, c’est de jouer régulièrement avec son enfant.
Tous les jours si c’est possible. Mais pas forcément longtemps. C’est beaucoup plus important de jouer régulièrement avec son enfant, de prendre du plaisir à jouer avec lui, ne serait-ce que 5 ou 10 minutes plutôt que de jouer longtemps mais peu régulièrement.

Pour avoir encore plus de conseils sur le jeu je vous invite à lire le livre Et si on jouait ? Le jeu durant l’enfance et pour toute la vie de Francine Ferland. C’est vraiment une mine d’informations pour tout ce qui touche au jeu et aux jouets.

Voilà, j’espère que cette vidéo sur le jeu vous a plu. Si c’est le cas n’hésitez pas à mettre un pouce bleu pour nous le dire et à laisser en commentaire vos expériences de jeux avec vos enfants.

Enfin, je vous rappelle que vous pouvez télécharger notre guide « Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape » pour tout connaître du développement de votre bébé entre 0 et 18 mois.
Et bien sûr pour ne manquer aucune de nos prochaines vidéos abonnez-vous à notre chaîne YouTube.

Au revoir et à bientôt sur Éduquer différemment


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

Laisser un commentaire