Mon enfant me tape ! Comment réagir ?

Mon enfant me tape, comment réagir ?

Votre enfant vous tape dès qu’il est en colère, frustré ou contrarié ?
Vous êtes déstabilisée et vous vous sentez perdue et sans solution devant un tel comportement.
Comment lui faire comprendre que taper n’est pas acceptable ?
Vaut-il mieux en rire ? Lui expliquer pourquoi taper est mal ? Ou ne rien faire ?

Les enfants sont incapables de réguler leurs émotions

Schéma des 3 cerveaux (reptilien, limbique, neocortex)

D’abord, rassurez-vous tous les enfants passent par une période où ils tapent. Cela peut-être car ils sont frustrés, en colère ou même lorsqu’ils sont tristes.

Lorsque leurs émotions sont trop fortes, les enfants n’ont pas la capacités cérébrales de se raisonner comme nous pouvons le faire. Et oui, le cerveau humain n’est mature qu’à 25 ans !!!
Petit à petit il se développe mais avant cet âge, les enfants, les ados et même les jeunes adultes ont dû mal à réagir de façon appropriée à leurs émotions.

Pour faire simple, chez un enfant, la partie du cerveau en charge du raisonnement n’est encore qu’au stade embryonnaire, seul le cerveau en charge des comportements primitifs (manger, respirer, dormir, fuir, etc.) est en place.

Lorsque votre enfant est en crise, il est incapable de réfléchir à quoi que ce soit. Il est donc inutile de le gronder (bah oui 😉) ou de chercher une solution, son cerveau n’est plus apte à réfléchir et à écouter.
Ce n’est que lorsque la crise est passée que vous pouvez instaurer une discussion.

Que faire lorsque votre enfant vous tape ?

“Si j’ai bien compris je dois attendre que mon enfant ne soit plus en crise pour lui parler et chercher avec lui des solutions. Mais que faire PENDANT la crise ??”

Imaginons la situation…
On est dimanche soir, la petite fille joue dans sa chambre. Et là sans raison apparente elle se met à pleurer et se met à donner des petites tapes de rage à la première personne qui se trouve à ses côté, son papa.

Papa s’énerve “Hé, ça va pas la tête ! Je ne suis pas un punching ball !” et la repousse. C’est l’escalade. L’enfant ne se laisse pas faire, tape de plus belle, papa crie et s’en est fini de la belle soirée…

Bref, rien de bon ne ressort.

Montrer à votre enfant que vous le comprenez

Le meilleur moyen pour calmer un enfant en pleine crise de colère c’est de lui montrer qu’on le comprend “Je comprends que tu sois en colère parce que ça ne te plaît pas de…”
Le fait d’être à ses côtés, de l’écouter et de lui montrer qu’on le comprend va le faire se sentir en confiance et l’apaiser.

Si on reprend notre situation précédente, au lieu de s’énerver, papa – qui est au courant que lorsque son enfant tape il est incapable de réfléchir et d’écouter – s’éloigne un peu pour ne plus être à portée de ses coups. Lorsque les cris ont un peu baissé d’intensité, il lui parle calmement (et oui, il a appris à ne pas perdre ses nerfs 😊)

Un papa qui console sa fille assis dans un fauteuil
Montrer à votre enfant qui vous tape que vous le comprenez va l’apaiser
  • Je vois que ça te rend très triste de devoir aller à l’école demain
  • Oui ! Je ne veux pas y aller !!!
  • Tu n’as pas encore de copine et tu te sens seule ? Tu aimerais être avec maman plutôt que d’aller à l’école ?
  • Oui ! Maman me manque, c’est trop long l’école. Je voudrais que maman vienne me chercher à midi et qu’on n’y retourne pas.
  • Je comprends, être loin de maman toute la journée ce n’est pas rigolo. Tu attends impatience qu’elle vienne te chercher à l’école.

Là, sa fille s’étant un peu calmée, papa s’approche et la prend dans ses bras.
Le câlin leur fait du bien à tous les deux, il les apaise.

Maintenant tout le monde est prêt pour chercher des solutions au problème de l’école 🙂

Pendant la crise, restez toujours avec votre enfant. Le laisser seul ne fera qu’augmenter son angoisse. Prenez-le dans vos bras (si c’est possible) d’une façon bienveillante, sans colère et faites-lui un gros câlin (on sous-estime le pouvoir des câlins 😉)
Si vous avez peur de prendre un coup, éloignez-vous un peu tout en restant dans son champ de vision.

Vous pouvez lui parler calmement et essayer de comprendre d’où vient cette soudaine crise de rage.

Instaurez un dialogue après la crise

Pendant la crise, il est inutile d’essayer de trouver des solutions. C’est seulement après, une fois que le calme est revenu et que tout le monde est prêt à communiquer que c’est possible.

Et le fait d’avoir mis votre enfant en confiance, de lui avoir montré qu’il compte pour vous (vous n’avez pas ignoré sa souffrance), va le mettre dans les meilleures dispositions pour écouter votre message (soyez bref, plus votre message est court, mieux il passera.)

  • Gabrielle, j’ai eu mal d’être tapé. Ce n’est pas très rigolo. Je sais que tu peux exprimer ta colère autrement. Lorsque tu es fâchée ou triste je préfère que tu cries dans un coussin ou que tu me dises avec des mots ce que tu ressens “Papa, je suis très triste car demain il y a école. Je ne veux pas y aller”

Lorsque votre enfant vous a tapé, vous pouvez lui montrer que vous avez eu mal et que vous n’aimez pas cela. Expliquez-lui que vous savez qu’il peut exprimer ses émotions autrement, par exemple en vous faisant un câlin. Les câlins sont apaisant, ils rechargent l’organisme en ocytocine, l’hormone du bien-être.

Au moment où votre enfant vous tape vous pouvez aussi lui dire « Non, je n’aime pas être tapé, si tu n’es pas content dis-moi « Je ne suis pas content » plutôt que de taper »

Insistez sur les comportements positifs

On sait que l’image qu’un enfant se fait de lui-même passe par l’image que les autres ont de lui. Plus on insiste en lui disant que ce n’est pas bien de taper, que c’est un méchant garçon, et plus il va inconsciemment se conforter à cette image.

Livres sur les émotions pour les enfants de 1 à 4 ans
Les livres peuvent aider votre enfant à reconnaître et comprendre et émotions

D’une manière générale, n’insistez pas sur le côté « mauvais comportement », focalisez-vous plutôt sur les comportements acceptables de votre enfant.
Par exemple, lorsque vous jouez ensemble ou lorsqu’il vous fait un câlin vous pouvez lui dire “j’adore ces moments que l’on passe ensemble” Ces paroles douces renforceront sa bonne image de lui.

Aider votre enfant à comprendre ses émotions

Comme je le disais, les jeunes enfants n’ont pas la capacité cérébrale de se raisonner lorsqu’ils débordent d’émotions.
Pour autant, reconnaître, accepter et exprimer ses émotions de manière appropriée ça s’apprend ! Pour cela il y a de nombreux livres qui existent. Ces livres peuvent aider votre enfant à favoriser son empathie et développer son intelligence émotionnelle.

Dans ma liste de 10 livres sur les émotions pour les enfants de 1 à 4 ans, je suis sûr que vous trouverez votre bonheur.
Pour les enfants plus âgés (à partir de 7 ans), le livre Mes Émotions… des visiteuses inattendues décrit plusieurs émotions en les comparant aux vagues de l’océan qui montent puis s’apaisent.

Aude Froger, praticienne en psychopédagogie positive, nous donne aussi une technique simple pour aider votre enfant à se ressourcer et à retrouver calme et sérénité.

Enfant qui tape : mon accompagnement pour vous aider

C’est sûr que comprendre son enfant et que toute la famille soit épanouie ce n’est pas simple ! C’est pour ça que je propose de vous accompagner pour avoir une vie de famille harmonieuse et zen, sans cris ni colères. La vie de famille dont vous rêvez quoi 😉

Si ça vous intéresse, rien de plus simple : rendez-vous sur la page de présentation de mon accompagnement 🙂

> Continuer la lecture avec l’article Comment gérer (ou éviter) une crise de rage

Pour aller plus loin sur le sujet des émotions des enfants, je vous conseille la lecture du livre Au coeur des émotions de l’enfant (lire mon avis, Isabelle Filliozat)

Livre Au coeur des émotions de l'enfant

Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

2 comments

Laisser un commentaire