Diversification alimentaire

La diversification alimentaire des bébés

>Note : je raconte juste mon histoire, je ne prône aucune diversification alimentaire, chacun fait ce qu’il veut, je ne suis pas médecin.

Alors que j’attendais Gabrielle, une amie m’a un jour prêté le livre Alimentation de l’enfant de 0 à 3 ans du Professeur Tounian (Responsable de l’unité de nutrition pédiatrique de l’hôpital Armand Trousseau). Comme son nom l’indique, c’est un livre sur l’alimentation du bébé de 0 à 3 ans. Il est plutôt destiné au monde médical mais je l’ai tout de même lu.

Quand le moment est venu de diversifier l’alimentation de Gabrielle, je me suis renseignée auprès de ma pédiatre, sur internet, en lisant des livres… et j’ai constaté qu’il y avait 2 écoles :

  1. la première dit qu’il faut commencer la diversification à 6 mois et ne pas introduire les aliments allergènes trop tôt afin éviter les risques d’allergie
  2. la deuxième (proposée notamment dans ce livre) préconise de commencer plus tôt (à 4 mois) et indique que l’on peut introduire les aliments allergènes vers 6 mois pour éviter les allergies alimentaires !

Ayez toujours les notions clés de l'éducation positive avec vous pour ne plus jamais être perdu face aux réactions de votre enfant !

Grâce à ses 15 fiches pratiques vous apprendrez à sortir du rapport de force, résoudre les conflits, réagir aux colères, trouver des alternatives aux punitions... et bien d'autres choses !

Oui, je les veux !

Selon le Pr Tounian “Des travaux récents montrent que diversifier après 6 mois pourrait augmenter le risque de manifestations allergiques. Ceci est valable également pour les aliments les plus allergisants : œuf, poisson, fruits exotiques, fruits à coque ». Il indique également « Ces aliments doivent donc être introduits entre 4 et 6 mois, à petites doses, afin d’entraîner une désensibilisation naturelle. » (interview du Pr Tounian sur Doctissimo)

Nous avons dû faire un choix et nous avons choisi les principes du Pr Tounian, chef de service Nutrition à l’hôpital Trousseau.
Ce choix s’est basé sur le fait qu’il s’appuie sur des études récentes, sur le fait qu’il est responsable de service d’un très grand hôpital parisien consacré aux enfants et aussi car mon amie me vantait ses idées :).

Voici quelques principes de son livre :

  • prolonger l’allaitement au sein le plus longtemps possible.
  • commencer la diversification alimentaire après 4 mois et avant 6 mois.
  • introduire l’œuf entre 4 et 6 mois.
  • introduire du gluten à partir de 4 mois (farine infantile avec gluten dans le biberon)
  • introduire un seul aliment (légume, fruit, viande puis poisson) à la fois et petit à petit (une cuillère par une cuillère puis repas après repas)
  • toujours mettre une matière grasse (huile ou beurre) dans les préparations.
  • garder le plus longtemps possible le lait infantile qui est plus riche en vitamines, fer… que le lait de vache.

J’ai beaucoup aimé le fait que son livre donne des exemples de menus classés par âge. J’avais besoin de suivre un « protocole » (et oui je travaille dans un labo !) 😉
Je ne peux pas citer et détailler tous les menus, si cela vous intéresse, vous pouvez vous référer à son livre (il est un peu cher, je vous l’accorde!).
Voici également 2 articles intéressants sur le Pr Tounian :

J’aime sa philosophie de ne pas se prendre la tête ;). Il dit de ne pas s’inquiéter si l’enfant (comme ma fille) ne mange que des pâtes ou du riz. Au début ça m’énervait, mais en relisant quelques articles, j’ai lâché prise et maintenant je la laisse manger ce qu’elle veut. J’essaie de varier au maximum son alimentation en lui proposant toujours un légume accompagné d’un aliment qu’elle aime.

Ces propos rejoignent d’ailleurs le fameux livre d’Aletha Solter “Mon bébé comprend tout”. Dans son livre, elle dit “L’un des postulats de ce livre est que les enfants savent à la base ce dont ils ont besoin et nous indiquent ces besoins si on leur donne la possibilité. […] il serait bon de disposer au d’un aliment de chaque sorte : un aliment à base de céréales, un aliment riche en protéine (viande, œuf…), un légume, un fruit, un produit laitier.[…] l’enfant aura de grandes chances de choisir un régime adéquat.”

Par exemple ma fille, en ce moment, adore le beurre (comme le fils d’Aletha Solter d’ailleurs), les pâtes, le fromage et la compote. Je ne m’inquiète plus, elle grossit bien et peut être qu’un jour elle remangera les légumes cuisinés par sa maman ;).

Plusieurs choix de desserts

Plusieurs choix de desserts

Mais le Pr Tounian est controversé notamment parce qu’il préconise de donner aux bébés du lait infantile le plus longtemps possible et qu’il serait affilié au groupe NESTLÉ!

Quoi qu’il en soit, il faut bien faire un choix et j’ai suivi sa méthode. Et vous? Qu’avez vous fait? Donnez nous votre avis dans les commentaires.

 

Pour aller plus loin, je vous conseille ces deux livres :


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

Laisser un commentaire