Nous avons testé la formation La parentalité positive d’Isabelle Filliozat

Le site Weelearn, un site spécialisé dans les formations en ligne, propose depuis plusieurs années une formation sur la parentalité positive dispensée par Isabelle Filliozat. Rien que ça !

Curieux, on a eu envie de la suivre pour savoir si elle valait le coup et si elle apportait quelque chose de nouveau par rapport aux livres d’Isabelle Filliozat.
Réponse en fin d’article.

Ayez toujours les notions clés de l'éducation positive avec vous pour ne plus jamais être perdu face aux réactions de votre enfant !

Grâce à ses 15 fiches pratiques vous apprendrez à sortir du rapport de force, résoudre les conflits, réagir aux colères, trouver des alternatives aux punitions... et bien d'autres choses !

Oui, je les veux !

Le pack de la formation la parentalité positive comprend une vidéo de formation d’Isabelle Filliozat d’1h 15 min que vous pouvez regarder en ligne ou télécharger sur votre ordinateur, un guide PDF reprenant le contenu de la formation (pratique pour se remémorer les grands principes) et 4 quizz (un à la fin de chaque chapitre) qui permettent de rapidement vérifier qu’on a bien saisi le principe 😉

La formation est découpée en 4 chapitres traitant chacun d’un point particulier de l’éducation positive.

La formation La parentalité positive d’Isabelle Filliozat

Comment réagir face aux colères ?

Isabelle Filliozat aborde 3 types de colères et donne des conseils pour y faire face :

  • La colère du supermarché ou colère de décharge
    C’est le type de colère dont parle régulièrement Isabelle Filliozat. Ici, elle donne de nombreux conseils pour la réguler et même carrément l’éviter.
  • La colère quand on frustre l’enfant
    C’est le type de colère qui se produit lorsque l’on ne respecte pas les besoins de l’enfant. Lorsqu’il veut s’affirmer, dépasser ses limites et que ses parents ne le laisse pas faire et font à sa place, il se sent frustré et a besoin de libérer cette colère.
  • La colère lorsque l’enfant n’arrive pas à faire quelque chose
    Les enfants nous voient faire tout un tas de choses passionnantes à longueur de journée, alors forcément ils aimeraient bien nous imiter. Malheureusement ils n’en ont pas toujours les capacités et ne pas réussir les frustre et peut déclencher de grosses colères.
Le module 8 de la formation La parentalité positive

Le module 8 de la formation La parentalité positive commence

Éduquer sans autorité

Tout d’abord Isabelle Filliozat aborde le fait que contrairement à ce que l’on entend souvent, les enfants n’ont pas changé : ceux d’aujourd’hui sont les mêmes que ceux d’hier.
Par contre leur environnement est différent : plus de stress, des parents moins présent et un temps passé dans les transports plus important contribuent à ce que les enfants soient plus “actifs” qu’avant.

Elle aborde plusieurs pistes afin de canaliser l’énergie des enfants comme de, par exemple, modifier leur nourriture visuelle et alimentaire.

Isabelle Filliozat conseille également d’arrêter les punitions sans chercher à comprendre la cause du comportement de l’enfant. Le comportement n’est que la face immergée de l’iceberg, derrière se cache des causes plus profondes qui ne seront pas traitée ni résolues par des punitions.

Enfin ce chapitre se termine avec les cris. Ils ne servent à rien !
Nos cris empêchent l’enfant de comprendre notre message.
Et surtout ils reflètent notre propre éducation. En criant nous répétons la plupart du temps ce que nous avons vécu étant enfant. À nous d’en prendre conscience et de soigner notre moi intérieur afin d’être vraiment libre de donner l’éducation que l’on souhaite à nos enfants.

Les outils pour gérer le quotidien

Cette section regroupe 4 “outils” chers à Isabelle Filliozat :

Formation La parentalité positive

  • Dire “Stop” à la place de “Non”
  • Remplacer les phrases négatives par des phrases positives
    En effet les jeunes enfants ne comprennent pas la négation et n’entendent que la partie positive de la phrase, ainsi pour être compris il vaudra mieux dire “Dessine sur ton bureau” plutôt que “Tu n’as pas le droit de dessiner par terre”
  • Utiliser les routines
  • Donner de l’amour inconditionnellement
    L’amour est un carburant pour l’enfant et non une récompense. L’amour que l’on donne à nos enfants ne doit pas dépendre de leur comportement, au contraire on doit donner de l’amour en toute circonstance. Isabelle Filliozat dit d’ailleurs que ce sont plutôt les enfants en manque d’amour qui ont des comportements inappropriés car ils en recherchent.

Comprendre les réactions de son enfant

Depuis bien longtemps on nous a appris que les enfants cherchaient sans cesse à nous provoquer. Ceci est faux !
Arrêtons de penser de cette manière et essayons de voir la véritable intention de l’enfant derrière son comportement.

Par exemple, un enfant de moins de 2 ans et demi a besoin de toucher pour vérifier qu’il a bien compris. Ainsi lorsqu’il nous regarde dans les yeux en touchant le paquet de gâteaux alors qu’on vient de lui expliquer qu’on ne voulait pas qu’il le touche, il cherche simplement à s’approprier la consigne et non à nous provoquer.

De même, les caprices ne sont pas une manière pour l’enfant de nous faire sortir de nos gonds. Ce sont des comportements que nous ne comprenons pas et derrière lesquels se cachent un besoin véritable. Il peut s’agir d’une attente de notre part trop importante pour son âge ou que notre demande n’est appropriée.

Quizz de fin de chapitre de la formation La parentalité positive

Quizz de fin de chapitre

Notre avis

Cette formation La parentalité positive est accessible (moins de 20 €) et menée par une auteure reconnnue en la matière ! Si vous n’avez pas lu les livres d’Isabelle Filliozat, foncez (cliquez ici pour y accéder) !
Si vous les avez déjà lu vous serez peut-être déçu car son contenu provient en grande partie des livres.

 

Weelearn met également à disposition gratuitement le livre blanc de la parentalité positive qui est en fait le guide fourni avec la formation. Une mine d’or !

 

Points positifs

  • La formation La parentalité positive répond à de nombreuses questions que se posent tous les parents
  • Formation menée par Isabelle Filliozat, une auteure reconnue en matière d’éducation positive
  • Vidéos courtes, traitant d’un sujet à la fois
  • Guide téléchargeable reprenant tout le contenu de la formation La parentalité positive
  • Plateforme Weelearn bien pensée
  • Pas cher

Points négatifs

  • C’est trop court !
  • Le contenu de la formation est une reprise des livres d’Isabelle Filliozat
  • Avec le livre blanc de la parentalité positive mis à disposition gratuitement, les vidéos payantes ont moins d’intérêt

Les liens vers la formation sont affiliés, c’est à dire que nous touchons une petite commission à chaque fois que l’un d’entre vous achète la formation sans que cela n’en augmente le prix pour vous. Il est évident que nous recommandons cette formation car nous l’avons testé et réellement appréciée 🙂


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

2 comments

  • Francois-Xavier

    Merci Antoine pour ce résumé.

    Je voulais simplement ajouter que notre cerveau ne comprenant pas la négation : c’est pour cela qu’il faut remplacer des phrases négatives par des phrases positives.

    Tous les parents devraient prendre conscience qu’il est inutile de dire, par exemple, ne saute pas sur le canapé/ton lit car le cerveau le perçoit comme l’affirmation suivante : saute sur le canapé…

    A bientôt.

    • Antoine

      Merci François-Xavier pour la précision.

      Tout à fait, le cerveau des jeunes enfants n’étant pas encore totalement formé il ne comprend pas la négation, d’où l’importance de formuler des phrases positives

Laisser un commentaire