Tour d'observation Montessori

DIY – Fabriquer une tour d’observation Montessori

Lorsque nos enfants sont petits, ils sont très attirés par tous nos faits et gestes. Ils veulent tout faire comme nous et être autonomes.
Malheureusement, lorsque l’on est en cuisine par exemple, ils sont trop petits pour voir ce que l’on fait et ne peuvent ni participer ni observer.
Il existe une solution à cela : la tour d’observation Montessori (aussi appelée tour d’apprentissage ou tour d’éveil)

Ce marchepied sécurisé leur donne cette autonomie désirée.
Nos enfants peuvent enfin être à notre hauteur, nous observer et même participer à la vie quotidienne en toute sécurité !

Dans cet article, je vous explique comment fabriquer votre tour d’observation Montessori à partir d’un simple marchepied en bois pour moins de 30€ (car ça coûte l’acheter toute faite est cher) 😉

Note : Vous préférez les vidéos au texte ?
Pour vous, j’ai réalisé un court tuto qui explique comment construire votre tour d’observation Montessori :

Pourquoi une tour d’observation Montessori ?

Dans l’esprit Montessori la maison doit être adaptée à l’enfant pour développer ses compétences et l’aider à expérimenter. C’est exactement le concept de la tour d’observation !

Avec la tour d'observation Montessori le plan de travail devient accessible

Elle permet à votre enfant d’accéder à toutes ces choses qui sont normalement trop hautes pour lui et développe son autonomie.

Grâce à elle il va pouvoir :

  • Observer ce qui se passe à hauteur d’adulte
  • Être autonome pour se laver les mains et attraper des objets en hauteur
  • Participer à la vie quotidienne

Chez moi la tour d’observation Montessori est utilisée tous les jours par Augustin, 2 ans.
Il nous regarde lorsque l’on fait à manger, il monte dessus pour se laver les mains, et maintenant qu’il sait la déplacer il l’utilise pour attraper ce qui est en hauteur (attention à ce qui traîne !)

Avant de créer cette tour d’éveil, il était frustré de ne pas voir ce que nous faisions. Nous devions sans cesse le prendre dans les bras (mais ce n’était pas toujours facile ni possible) ou le mettre debout sur une chaise (mais question sécurité c’était loin d’être idéal)

La tour d’observation Montessori a résolu ce problème. Maintenant il peut être à notre hauteur en toute sécurité. Il est impliqué dans la vie de la maison et ne se sent plus « rejeté ».

Est-ce sécurisé ?

Votre enfant ne peut plus tomber car il est entouré. Pour cela la tour est bien plus sécurisée qu’une simple chaise. Cependant quelques précautions s’imposent lors de son utilisation :

  • Enlever du plan de travail tout objet dangereux pour votre enfant : couteau, ciseau, objet pointu, etc.
    Et s’il y a des tiroirs accessibles, veillez à ajouter une sécurité empêchant leur ouverture par un enfant.
  • Lorsque vous cuisinez, placez la tour hors de portée des plaques de cuisson auxquelles votre enfant pourrez se brûler.
  • Les premières fois, montrez à votre enfant comment monter et descendre de la tour. Après tout ce n’est pas si évident pour lui d’en monter et d’en descendre. Il aura sûrement besoin de quelques essais avant d’être à l’aise. Restez à côté de lui jusqu’à ce qu’il se sente confortable dans ses mouvements.

Fabriquer votre propre tour d’observation Montessori

Les tours d’observation coûtent cher (entre 75€ et 250€ sur Amazon par exemple).
En la fabriquant vous-même, ce prix peut descendre jusqu’à 20€ en fonction des matérieux utilisés ! Et rassurez-vous, cela n’a rien de compliqué si vous êtes un peu bricoleur/se !

Le matériel

Il vous suffit d’avoir un marchepied en bois (le BEKVÄM d’Ikea est parfait pour cela mais n’importe quel marchepied en bois fera l’affaire comme celui-là ou celui-ci) qui va servira de base.

Ensuite la structure de sécurité sera créée grâce à :

  1. 4 tasseaux de 400mm * 25mm (Longueur * Côté)
  2. 4 tasseaux de 240mm * 65mm * 18mm (Longueur * Hauteur * largeur)
  3. 2 tasseaux de 400mm * 65mm * 18mm (Longueur * Hauteur * largeur)

Les premiers tasseaux sont la base sur laquelle vous fixerez le reste. Ils correspondent aux barres verticales. Une fois montés ils ne doivent pas dépasser la hauteur de votre plan de travail sinon la tour sera trop haute et gênera votre enfant lorsqu’il voudra participer.

Pour un plan de travail standard avec un marchepied BEKVÄM ces tasseaux font 40cm de long. Pensez à vérifier et adapter ces dimensions en fonction du marchepied que vous utiliserez et de la hauteur de votre plan de travail.

Une fois que tout le matériel est prêt il ne reste plus qu’à tout assembler !

Astuce : acheter un grand tasseau dans un magasin de bricolage que vous couperez à bonne longueur et poncerez pour éviter les échardes.

La création étape par étape

1/ Fixer les 4 tasseaux fins au marchepied

Commencez par enlever le dessus de votre marchepied BEKVÄM, visser les tasseaux puis remonter-le. La structure commence à prendre forme.

2/ Fixer les tasseaux horizontaux

Personnellement j’ai fixé deux tasseaux de chaque côté : un en haut et un en bas pour renforcer la structure et qu’elle soit solidaire du marchepied.

3/ Ajouter un tasseau à l’arrière

Optionnellement, vous pouvez ajouter un tasseau à l’arrière pour votre enfant soit retenu et ne puisse pas basculer.

4/ Personnaliser !

Une fois votre tour finie vous pouvez la peindre, la poncer, ajouter des stickers ou proposer à votre enfant de la décorer lui-même… bref tout pour que ce soit votre tour d’observation Montessori et pas celle de tout le monde !

La Tour d'observation Montessori en pleine action !

Vous savez maintenant tout pour construire vous-même votre tour d’observation Montessori !

> Continuer la lecture avec l’article Développer l’autonomie de votre enfant en (ré)organisant votre maison


Guide Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

Téléchargez gratuitement le guide

Accompagnez le développement de votre bébé étape par étape

  • Accompagnez le développement de votre enfant de la naissance à 18 mois en suivant les principes de l'éducation positive
  • Des idées de jeux adaptés à chaque âge
  • Nos meilleurs conseils pour chaque tranche d'âge (0-6, 6,12, 12-18)
  • Les 9 erreurs à éviter
Je le veux !

2 comments

  • Laetitia

    Bonjour,

    Tour adoptée depuis de longs mois-ici (dès que mon Loulou – 21 mois – a su se mettre debout) et j’en confirme tous les bienfaits :

    – il peut m’observer cuisiner et moi je peux cuisiner « presque » tranquillement. Surtout très utile les soirs de semaines, quand après l’avoir récupéré chez la Nounou nous étions dans l’éternel opposition : il a besoin de moi (ma présence, réconfort, jouer avec lui) et moi j’ai besoin de cuisiner si je ne veux pas qu’il mange à 21h!
    – il goûte les fruits et les légumes (humm c’est bon le poireau cru ^^),
    – Même s’il est encore un peu petit pour m’aider à préparer, il observe tous mes gestes et mine de rien je sais que le moment venu il reproduira ces gestes vu 100 fois,
    – C’est bon pour l’autonomie au-delà de la préparation des repas : par exemple pour accéder à l’évier et cela laver les mains « comme un grand » avant et après le repas.

    Et le Papa s’est fait un grand plaisir à la fabriquer lui-même pour son fils

Laisser un commentaire